L’endettement total des consommateurs dépasse les 2 billions de dollars NYSE:EFX

[ad_1]

TORONTO, 30 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — Selon le plus récent rapport d’Equifax Canada sur les conditions du crédit à la consommation, la croissance soutenue du marché de l’habitation et les nouveaux prêts automobiles ont fait grimper la dette des consommateurs de 3,8 % pour atteindre 2 041 billions de dollars au troisième trimestre. La dette moyenne globale des consommateurs s’est élevée à 74 897 $, en hausse de 3,3 % par rapport au troisième trimestre de 2019.

Les soldes hypothécaires ont augmenté de 6,6 % par rapport au troisième trimestre de 2019 et le montant moyen des nouveaux prêts hypothécaires a surpassé 300 000 $ pour la première fois, soit une augmentation de 8,6 %. Malgré la pandémie, les nouveaux prêts automobiles ont également augmenté de 11,7 % comparativement à la même période l’an dernier. Les dépenses moyennes par carte de crédit se sont rapprochées des niveaux antérieurs à la COVID au cours du trimestre, mais une augmentation du montant moyen des paiements a fait en sorte que la dette globale par carte de crédit est demeurée semblable aux niveaux du deuxième trimestre.

« Les acheteurs de propriétés sont en grande partie la raison pour laquelle nous avons dépassé le seuil de 2 billions de dollars », a déclaré Rebecca Oakes, vice-présidente associée, analyses avancées à Equifax Canada. « Les ventes de voitures se sont également redressées au cours des derniers mois. Les fermetures de fabricants et de maisons de vente aux enchères ont entraîné une pénurie temporaire de véhicules dans certaines régions. Cela a engendré une augmentation du prix des voitures, car la demande dépasse l’offre. L’hypothèse dans le secteur laisse entendre que la pandémie pourrait aussi avoir une incidence sur la demande de voitures à court terme, puisque les consommateurs délaissent le transport en commun. Le montant moyen des prêts automobiles a atteint son plus haut niveau en quatre ans. »

Reports et arriérés de paiements pendant la pandémie

Plus de 3 millions de consommateurs ont opté pour le report de paiements à un certain moment depuis le début de la pandémie. L’amélioration du marché du travail et le fait que certains consommateurs ont atteint la fin des périodes de report convenues par les prêteurs ont fait en sorte que moins de la moitié d’entre eux ont encore un report actif à la fin de septembre. Les dispositions liées aux reports n’ont pas empêché les consommateurs de faire de nouvelles demandes de crédit, environ 12 % des nouveaux produits de crédit au troisième trimestre de 2020 ont été ouverts par des consommateurs qui avaient une certaine forme de report affiché à leur dossier de crédit.

Le taux d’arriérés de paiement de plus de 90 jours (le pourcentage des soldes où les utilisateurs de crédit ont manqué plus de 3 paiements) pour les dettes non hypothécaires a chuté à 0,98 %, le plus bas niveau depuis 2014 (en baisse de 15 % par rapport au troisième trimestre de 2019).

« Les faibles taux d’arriérés de paiement que nous observons actuellement sont probablement masqués par les programmes de report, a déclaré madame Oakes. Nous constatons des signes avant-coureurs d’arriérés précoces sur les cartes de crédit où les consommateurs ont manqué un ou deux paiements que nous surveillons de près. Habituellement, les consommateurs accordent la priorité au remboursement de leurs dettes dans un certain ordre, et les cartes de crédit sont souvent les premières à afficher des paiements manqués lorsqu’il y a des difficultés. La plus forte augmentation dans ce domaine provient des personnes qui se sont retirées des programmes de report de paiement en juillet, de sorte qu’il pourrait s’agir de personnes qui éprouvent plus de stress financier en raison de la COVID. »

Dette (excluant les hypothèques) et taux d’arriérés

Âge Dette moyenne
(T3 2020)
Variation moyenne de la dette
Glissement annuel
(T3 2020 vs T3 2019)
Taux d’arriérés
(T3 2020)
Variation du taux d’arriérés
Glissement annuel
(T3 2020 vs T3 2019)
18-258 715 $0,10 %0,96 %-41,06 %
26-3517 897 $-2,29 %1,22 %-26,32 %
36-4528 034 $-3,15 %1,12 %-15,24 %
46-5535 520 $-1,96 %0,91 %-8,37 %
56-6529 782 $-1,98 %0,81 %-7,50 %
65+16 133 $-2,85 %0,94 %-6,60 %
Canada23 237 $ -2,39 %0,98 %-15,08 %

Analyses pour les grandes villes – Dette (excluant les hypothèques) et taux d’arriérés

VilleDette moyenne
(T3 2020)
Variation moyenne de la dette
Glissement annuel
(T3 2020 vs T3 2019)
Taux d’arriérés
(T3 2020)
Variation du taux d’arriérés
Glissement annuel
(T3 2020 vs T3 2019)
Calgary29 107 $-2,58%1,17%-11,71%
Edmonton27 633 $-2,85%1,40%-10,13%
Halifax22 873 $-3,17%1,08%-29,78%
Montréal17 167 $-4,68%1,06%-12,43%
Ottawa22 076 $-3,36%0,79%-18,39%
Toronto23 108 $-1,65%1,05%-14,37%
Vancouver26 206 $-1,96%0,67%-14,60%
St-Jean25 201 $-1,69%1,29%-27,06%
Fort McMurray39 811 $-0,07%1,66%-13,24%

Analyses des provinces – Dette (excluant les hypothèques), taux d’arriérés et montant des faillites

 ProvinceDette moyenne
(T3 2020)
Variation moyenne de la dette
Glissement annuel
(T3 2020 vs T3 2019)
Taux d’arriérés
(T3 2020)
Variation du taux d’arriérés
Glissement annuel
(T3 2020 vs T3 2019)
Ontario24 000 $-1,63%0,88%-14,82%
Québec19 097 $-3,83%0,87%-13,48%
Nouvelle-Écosse22 198 $-2,12%1,32%-27,27%
Nouveau-Brunswick23 490 $-1,70%1,42%-23,77%
Î.-P.-É.23 069 $-0,76%0,90%-32,83%
Terre-Neuve23 867 $-1,01%1,40%-25,59%
Région de l’Est23 018 $ -1,66 %1,34 %-26,02 %
Alberta28 405 $-2,66%1,32%-10,75%
Manitoba18 411 $-2,99%1,21%-16,65%
Saskatchewan24 227 $-2,85%1,30%-16,85%
Colombie-Britannique24 504 $-2,12%0,80%-14,02%
Région de l’Ouest25 250 $ -2,47 %1,09 %-13,15 %
Canada23 237 $ -2,39 %0,98 %-15,08 %

* Selon les données Equifax du T3 2020

À propos d’Equifax
À Equifax (NYSE : EFX), nous croyons que les connaissances entraînent le progrès. En tant qu’entreprise internationale axée sur les données, les analyses et les technologies, nous jouons un rôle essentiel dans l’économie mondiale en aidant les institutions financières, les entreprises, les employés et les agences gouvernementales à prendre des décisions cruciales en toute confiance. Notre ensemble unique de données différenciées, d’analyses et de technologies infonuagiques génère des aperçus qui viennent appuyer des décisions permettant aux gens d’aller de l’avant. Ayant son siège social à Atlanta et soutenue par plus de 11 000 employés dans le monde, Equifax exploite ses activités ou possède des investissements dans 25 pays en Amérique du Nord, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région de l’Asie-Pacifique. Pour obtenir plus d’informations, visitez le site Equifax.ca et suivez les nouvelles de l’entreprise sur LinkedIn.

Personnes-ressources :
Andrew Findlater
Relations publiques SELECT
afindlater@selectpr.ca
647 444-1197

Tom Carroll
Relations avec les médias, Equifax Canada
MediaRelationsCanada@equifax.com

[ad_2]

Source link